Tout homme veut aimer et être aimé.

Comment y parvenir, aujourd’hui ?

Nous permettons aux hommes de redécouvrir la beauté de l’amour.

L’amour authentique suppose l’homme vrai,

l’homme vrai se reconnait à la fois talentueux et vulnérable,

de cette vérité jaillit la force et l’exemplarité.

au sein du couple :

l’amoureux

auprès des enfants :

la paternité

Reconquérir la joie

L’homme est en crise, il subit une crise de transmission.

Entrainant avec lui le couple, la famille et la société toute entière. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

50%

des couples divorcent1

75%

des divorces sont initiés par les femmes1

80%

des suicides sont masculins1

  1. en France, sources INSEE et INED
  2. Source: U.S. Census Bureau, Current Population Survey, “Living Arrangements of Children under 18 Years/1 and Marital Status of Parents by Age, Sex, Race, and Hispanic Origin/2 and Selected Characteristics of the Child for all Children 2010.” Table C3. Internet Release Date November, 2010.
  3. U.S. Department of Health and Human Services; ASEP Issue Brief: Information on Poverty and Income Statistics. September 12, 2012
  4. The Department of Health and Human Services
  5. Hoffmann, John P. “The Community Context of Family Structure and Adolescent Drug Use.” Journal of Marriage and Family 64 (May 2002): 314-330.
  6. Beck, Allen, Susan Kline, and Lawrence Greenfield. Survey of Youth in Custody, 1987. US Bureau of Justice Statistics. Washington, D.C.: GPO, Sept. 1988
  7. De nombreux autres chiffres ici : https://fathers.com/the-extent-of-fatherlessness/
grayscale photo of man in black v neck shirt with black background

Notre mission

L’homme, debout

Pour devenir un homme accompli, aimant, stable et droit, l’homme doit parcourir un chemin de construction intérieure.

Afin d’être un bon amoureux ou un bon père, l’homme est appelé à être un “bon homme”, au clair avec son humanité. C’est le seul socle sur lequel il peut construire sa vie : lui-même. Et cela ne se fait pas tout seul.

Nous aidons les hommes à déployer leur puissance de don et les adolescents à devenir des hommes, avec tout ce que cela suppose.

Nous soutenons ainsi les couples en aidant les hommes à y trouver leur place, juste et équilibrée et à offrir leur force au service du don et de l’amour.

Ni féministes ni masculinistes, que nous renvoyons volontiers dos à dos comme deux impasses en miroir, nous redonnons aux hommes une perspective de vie qui vaille la peine d’être vécue, source de joie et de paix. Pour eux-mêmes, et pour ceux et celles qui les entourent.

La vocation paternelle consiste à aider l’enfant à devenir un adulte accompli, libre et responsable.

Vivre

Nous, les hommes, sommes appelés à réaliser de grandes choses. Les hommes qui nous inspirent ont des vies radicales, tranchées, vraies, héroïques et sans filets, des hommes livrés à eux-mêmes, ne pouvant compter que sur eux-mêmes. Des hommes vivants. Des hommes debout. Les jeunes hommes ont besoin de modèles à imiter dont ils peuvent d’imprégner. Soyons ces modèles d’hommes ; des hommes qui aiment et qui se donnent sans mesure. Des hommes qui donnent envie d’être des hommes.

Un homme vivant, est celui qui est engagé dans sa mission et a renoncé à l’esclavage du conformisme et de la mondanité, des habitudes et du matérialisme. Il s’agit d’un acte de décision volontaire, non d’une sensiblerie du cœur. La volonté est l’expression de la force jaillissant du cœur. Cette mission consiste à offrir aux autres ce que l’on attend des autres, les faire grandir, les équiper pour leur donner la force de voir leur vie avec ambition et la vivre intensément.

La mission de l’homme est exigeante. Nous aidons les hommes à dépasser ce défi.

S’accomplir par le don

Nous avons perdu de sens de notre mission

Notre expérience auprès de centaines d’hommes nous le montre. Dans le fond de nos cœurs, nous voulons servir, nous donner, réaliser de grandes choses, vivre notre vie comme une aventure et nous battre pour de nobles causes, nous voulons aussi aimer intensément. Mais, sans perspective, manquant parfois de confiance en nous, nous n’osons pas et risquons de sombrer dans l’ennui ou l’angoisse, renonçant à la grandeur. Notre grandeur. Nous nous retirons.
Nous nous soustrayons notamment de notre responsabilité de père en évitant tout conflit. Nous laissons faire alors même que nos jeunes cherchent des limites, des murs qui les contiennent en sécurité. Il s’agit de la plus grande mission de paix au monde, et personne ne peut l’accomplir à notre place : confirmer, bénir et transmettre.

Protéger

En donnant la vie, nous nous retrouvons en face de notre plus grande responsabilité : protéger la vie naissante et celle qui la porte, sans fuir. Nous sommes faits pour la grandeur, et nous grandissons dans l’engagement responsable.

L’engagement durable implique une certaine droiture pour tenir et élever l’édifice familial sur des bases solides, une certaine force pour tenir notre position, même dans la tempête, quand bien même que nous peinons à nous tenir debout dans les vagues parfois violentes de la vie.

Laisserons-nous à la maman ou un autre homme cette grande responsabilité ?

Non. Nous sommes faits pour la grandeur et une grandeur parfois secrète. Nous mettons notre honneur dans notre présence, notre attention, notre fidélité et notre amour.

Appeler

Confirmer les dons, les qualités, les talents et les compétences, assurant les arrières en cas d’échec. Encourager les dons renforce confiance et légitimité non seulement chez celui qui reçoit la parole, mais également chez celui qui la donne. Les personnes confirmées sont “armées” pour vivre leur vie d’adulte autonome et responsable. Armées d’elles-mêmes.

L’homme, père par nature, est naturellement en position pour réaliser le processus d’individuation de la personne par la puissance de sa parole. Quand la femme donne la vie biologique par son corps, l’homme donne la vie psychique par sa parole. On dit que sa parole est performative, c’est-à-dire qu’elle est efficace par nature : puissance de vie.

Équiper

Grâce à la bénédiction généreuse des hommes, les destinataires de cette parole de vie se transforment en adultes libres et confiants, assurés de leur identité unique. La bénédiction fait grandir les dons et les talents. Nous devons utiliser la puissance de notre parole pour dire combien nous sommes fiers de nos enfants et que nous avons confiance en eux. C’est aussi l’occasion de leur demander pardon pour nos inévitables manquements involontaires.

Un homme non béni par son père ne se sentira pas légitime et manquera de confiance. Aucun père ne veut cela pour son enfant. Notre expérience prouve qu’il n’y a aucune fatalité, au contraire. Pas non plus d’âge pour recevoir cette bénédiction. Elle peut être vécue dans le cadre de nos activités. C’est mieux que sur votre lit de mort.

Envoyer

Transmettre consiste à assurer une forme de continuité sociale, un enracinement dans une filiation, une culture, une histoire familiale.

Que transmettre ? Chaque homme doit discerner et décider ce qu’il est bon de transmettre, de ce qu’il ne veut pas transmettre ; nous avons le choix : purifier et améliorer le monde ou reproduire les erreurs de nos prédécesseurs. Cela impose une certaine distance avec les événements pour les discerner et décider ce qu’on en fait, et une certaine force pour agir autrement.

Comment transmettre ? Nous transmettons avant tout par l’exemple, par mimétisme. En étant soi-même, en aidant les autres à mener une vie adulte vertueuse, droite et heureuse. Soyons les modèles que nous rêverions avoir. Suis-je un modèle pour moi-même? A quoi dois-je renoncer pour être fier de moi et devenir une figure inspirante ? Voilà la question qui nous poursuit sans cesse et qui trop souvent nous fait renoncer. Faute de soutien pour y répondre.